Français

Français

Il y a 63 produits.

Affichage 1-12 de 63 article(s)

Filtres actifs

Études Kurdes - HS IV -...

Études Kurdes - HS IV -...

<p><strong>Sommaire :</strong></p> <p>Avant-Propos : Anniversaire de la mort de l’émir     5 The History of the Ottoman-Kurdish Bedirhani Family in the Late-Ottoman Period and Beyond: An Attempted Overview and Invitation to Further Research - <strong>Barbara Henning</strong> Emir Bedir Khan: Exile Years - <strong>Ahmet Kardam</strong> Les Bedir Khan et leur rôle dans le patriotisme kurde <strong>- M. Malmîsanij</strong> Le gardien de la flamme <strong>- Joyce Blau</strong> Témoignage <strong>- Bernard Dorin</strong> Emir Kamuran Bedir Khan: Le passeur. <strong>- Jean-Marie Pradier</strong> Témoignage de mes liens avec l’émir Kamuran Ali Bedir Khan <strong>- Gérard Chaliand</strong> Une vie au service de la cause kurde. <strong>- Kendal NEZAN</strong> Témoignage de la famille <strong>Sinem Bedir Khan</strong> <strong>Documents <br /></strong>            - (Articles, photos, lettres, etc.) originaux<br />            - Poèmes<br />            - Bibliographie</p> <p></p> <hr /><p><strong>Emir Kamuran A. Bedir Khan</strong></p> <p>Linguiste, poète, docteur en Droit, initiateur avec son frère l'émir Djeladet, du renouveau culturel kurde des années 1930-1940 autour de la revue Hawar et des magazines Roja Nû et Stêrk, l'émir Kamuran A. Bedir Khan, qui enseigna la langue et la civilisation kurdes à l'Ecole des Langues Orientales de Paris de 1948 à 1970, fut aussi un éminent artisan des relations franco-kurdes.</p> <p>L'Institut kurde de Paris a tenu à lui rendre hommage par un colloque organisé en décembre 2018 à Paris pour commémorer le 40è anniversaire de sa disparition. Dans ce numéro spécial, la Revue Etudes Kurdes publie les actes de ce colloque exceptionnel ainsi que de nombreux documents d'archives souvent inédits.</p>
Prix 10,00 €
Dictionnaire kurde français

Dictionnaire kurde français

<p></p> <div class="a-section a-spacing-small a-padding-base"> <h3>Un mot de l'auteur</h3> <div class="a-section a-spacing-small a-padding-small"> <p>Kendal Nezan, né en 1949 dans le Kurdistan turc, est physicien et préside l'Institut kurde de Paris, fondation reconnue d'utilité publique. <br /><br /> Alain Rey, lexicographe et linguiste né en 1928, dirige les dictionnaires étymologiques et historiques de la langue française aux éditions Le Robert.</p> </div> <h3>Biographie de l'auteur</h3> <div class="a-section a-spacing-small a-padding-small">Kendal Nezan, né en 1949 dans le Kurdistan turc, est physicien et préside l'Institut kurde de Paris, fondation reconnue d'utilité publique. Alain Rey, lexicographe et linguiste né en 1928, dirige les dictionnaires étymologiques et historiques de la langue française aux éditions Le Robert.</div> <div class="a-section a-spacing-small a-padding-small"></div> </div> <hr /><p></p> <p><span> Ce dictionnaire est unique. Elaboré pendant une trentaine d'années par une équipe internationale de l'Institut kurde de Paris sur la base d'un premier manuscrit de Kamuran A. Bedir Khan, qui fut professeur de la langue et de la civilisation kurdes à l'École des langues orientales, il réunit les vocabulaires des trois principaux dialectes kurdes - kurmancî. soranî, zaza - ainsi qu'une quantité de mots issus des parlers provinciaux collectés auprès des Kurdes immigrés, anciens bergers, agriculteurs, instituteurs, artisans ou commerçants.<br /><br />Il témoigne de la permanence d'une langue malmenée par l'Histoire qui, malgré l'absence d'un État unificateur et protecteur et la division du Kurdistan, continue d'être pratiquée par la grande majorité des quelque 40 millions de Kurdes d'Irak, d'Iran, de Turquie et de Syrie ainsi que dans les communautés kurdes d'Europe, du Caucase, d'Asie centrale et du Liban. Les médias sociaux et les chaînes de télévision satellitaire Qui ne connaissent pas de frontières, lui assurent une nouvelle dynamique.<br /><br />Avec ses 85 000 entrées exemplifiées par des dizaines de milliers de citations, d'idiomes et de proverbes, l'ouvrage s'impose d'emblée comme la référence pour l'ensemble des locuteurs de la langue kurde, en premier lieu pour ceux qui veulent apprendre le français. Il fournit aux communautés francophones de France et d'Europe, du Québec et d'ailleurs, et à tous ceux qui s'intéressent à la langue kurde, un tableau fidèle du vocabulaire vivant, populaire et littéraire du kurde dans sa diversité géographique et dialectale, un outil pour une meilleure compréhension de la culture kurde dans sa pluralité. Il est le dictionnaire kurde bilingue le plus complet à ce jour. </span></p>
Prix 60,00 €
Études kurdes - Numéro 14

Études kurdes - Numéro 14

<p>Au sommaire de ce numéro qui a pour thème </p> <p style="text-align:center;">«<strong> Les organisations islamistes kurdes<br />Trajectoires, ressources, intégration politique<br />De la transnationalisation à la nationalisation des engagements »</strong></p> <ul><li>Martin van Bruinessen<br />Kurds in the Islamic movement, Islamists in Kurdistan:<br />The Muslim Brotherhood and Kurdish Islamist movements<br /><br /></li> <li>Hawzhin Baghali - Les islamistes kurdes iraniens, pénurie de ressources et stratégie d’intégration dans l’économie locale : le cas de Maktab-i Qoran<br /><br /></li> <li>Hardy Mède - Les islamistes au Parlement du Kurdistan irakien<br />Entre contraintes institutionnelles et impératif religieux <br /><br /><br /></li> <li>VARIA</li> <li>Barbara Couturaud - The Early Bronze Age in Iraqi Kurdistan: A Brief Assessment</li> <li>Alisa Shablovskaia - Les « bons sauvages » au service de l’Empire : les Kurdes dans l’imaginaire russe à l’époque de la Première Guerre mondiale, 1914-1917<br /><br /></li> <li>NECROLOGIE</li> <li>Sacha Bourgeois-Gironde - David Graeber: un anthropologue anarchiste et admirateur fervent des Kurdes du Rojava</li> </ul>
Prix 10,00 €
Grammaire kurde (dialecte...

Grammaire kurde (dialecte...

<p style="text-align:justify;"><strong>Grammaire kurde<br /></strong>(Dialecte kurmandji)<br /><br />La langue kurde (kurdî), qui fait partie du groupe iranien, comporte deux dialectes principaux, le kurmancî et le soranî, comprenant eux-mêmes toute une mosaïque de parlers locaux. Le kurmancî, souvent désigné sous le nom de dialecte du Nord, a pour domaine les provinces kurdes de Turquie, de Syrie et du Caucase, ainsi que la partie septentrionale du Kurdistan iranien et irakien. Le soranî, encore appelé Baba Kurdî, est en usage dans les districts du Sud-Est, c'est-à-dire essentiellement dans la région de Suleymaniyeh. On complètera cette carte linguistique sommaire en mentionnant l'existence du dumilî ou zaza, parlé au Dersim et dans la région de Sêwerek (en Turquie) et du goranî, idiome, en voie de disparition, des Ehlê Heq des parages de Kermanchah, en Iran.</p> <p style="text-align:justify;">La grammaire kurde que nous présentons aujourd'hui au public décrit le dialecte kurmancî tel qu'il s'emploie normalement de nos jours en tant que langue parlée et en tant que langue littéraire....</p>
Prix 48,00 €
Études kurdes - N° 7 -...

Études kurdes - N° 7 -...

<p style="text-align:justify;">Jusqu’au début de la Seconde Guerre mondiale, les relations entre musulmans et juifs au Kurdistan ne virent pas d’événement marquant. Les juifs que nous avons interrogés ont caractérisé leurs relations avec les Kurdes musulmans comme étant généralement bonnes. Le statut de ces juifs et leurs relations avec le voisinage étaient notablement meilleurs dans les villes d’Akra et de Zakho que dans les autres centres urbains kurdes. Les juifs de Zakho se rappellent avec une affection émue que le samedi, alors qu’ils rentraient chez eux, revenant de la synagogue où ils s’étaient rendus pour le Shabbat, ils devaient passer devant le café du coin. Les Kurdes musulmans, par respect pour les juifs, éteignaient alors leurs cigarettes. Ce souvenir est celui d’une époque révolue du Kurdistan, quand les relations entre juifs et musulmans étaient bonnes. L’émergence du mouvement sioniste et du nationalisme arabe au XXème siècle modifia la position des juifs dans les pays arabes. Ailleurs, un juif pouvait embrasser ou soutenir le sionisme sans être vu comme un traître par ses concitoyens. En Irak, les autorités considéraient le sionisme comme un mouvement anti-arabe et un juif sioniste était un traître aux yeux des Arabes nationalistes. Les relations entre les juifs et leurs voisins musulmans subirent une altération spectaculaire avec la création de l’Etat d’Israel...</p>
Prix 5,00 €
Le Kurde sans peine

Le Kurde sans peine

<p><strong>LE KURDE SANS PEINE</strong></p> <p>Langue indo-européenne du groupe iranien, le kurde présente d'étonnantes similitudes grammaticales avec le français. Son apprentissage est égalemeht facilité par l'usage de l'alphabet latin, iniroduit dans les années 1930 et désormais fort répandu au Kurdistan. Elaboré par l'émir Kamuran BEDIR KHAN, philologue et poète kurde qui, de 1946 à 1970, enseigna la langue et la civilisation kurdes à l'Université de Paris, ce manuel est recommandé à tous ceux qui veulent s'initier rapidement à la pratique du langage quotidien des Kurdes.</p>
Prix 19,00 €
Études kurdes - N° 14 -...
  • Nouveau produit

Études kurdes - N° 14 -...

<p>Les organisations islamistes kurdes<br />Trajectoires, ressources, intégration politique<br />De la transnationalisation à la nationalisation des engagements</p> <p></p> <h3>Conseil scientifique</h3> <p>Joyce Blau (Paris), Hamit Bozarslan (Paris), Martin van Bruinessen (Utrecht), Gérard Chaliand (Kurdistan University), Philip Kreyenbroek (Göttingen), Kendal Nezan (Paris), Jean-Marie Pradier (Paris)</p> <h3><br />Comité de lecture</h3> <p>Abdurrahman Adak (Mardin), Necla Açik (Londres) Metin Atmaca (Ankara), Djene Bajalan (Misory), Bahar Beser (Durham), Nazand Begikhani (Paris), Joanna Bochenska (Krakow), Sacha Bourgeois-Gironde (Paris), Katarina Brizic (Friburg), Marianna Charountaki (Leicester), Lucie Drechselová (Paris), Florence Hellot (Paris), Özlem Belçim Galip (Oxford), Cengiz Günes (Londres), Boris James (Montpellier), Khalid Khayati (Linköping), Khana Omerkhali (Berlin), Jean-François Pérouse (Istanbul), Christine Robins (Exeter), Clémence Scalbert (Exeter), Jaffer Sheyholislami (Ottawa), Shahab Vali (Mardin), Özcan Yilmaz (Genève)</p> <h3><br />Comité éditorial</h3> <p>Amr Ahmed (Paris), Salih Akin, directeur (Rouen), Estelle Amy de la Bretèque (Paris), Hardy Mède (Paris)</p>
Prix 5,00 €
Études Kurdes - HS IV -...

Études Kurdes - HS IV -...

<p><strong>Sommaire :</strong></p> <p>Avant-Propos : Anniversaire de la mort de l’émir     5 The History of the Ottoman-Kurdish Bedirhani Family in the Late-Ottoman Period and Beyond: An Attempted Overview and Invitation to Further Research - <strong>Barbara Henning</strong> Emir Bedir Khan: Exile Years - <strong>Ahmet Kardam</strong> Les Bedir Khan et leur rôle dans le patriotisme kurde <strong>- M. Malmîsanij</strong> Le gardien de la flamme <strong>- Joyce Blau</strong> Témoignage <strong>- Bernard Dorin</strong> Emir Kamuran Bedir Khan: Le passeur. <strong>- Jean-Marie Pradier</strong> Témoignage de mes liens avec l’émir Kamuran Ali Bedir Khan <strong>- Gérard Chaliand</strong> Une vie au service de la cause kurde. <strong>- Kendal NEZAN</strong> Témoignage de la famille <strong>Sinem Bedir Khan</strong> <strong>Documents <br /></strong>            - (Articles, photos, lettres, etc.) originaux<br />            - Poèmes<br />            - Bibliographie</p> <p></p> <hr /><p><strong>Emir Kamuran A. Bedir Khan</strong></p> <p>Linguiste, poète, docteur en Droit, initiateur avec son frère l'émir Djeladet, du renouveau culturel kurde des années 1930-1940 autour de la revue Hawar et des magazines Roja Nû et Stêrk, l'émir Kamuran A. Bedir Khan, qui enseigna la langue et la civilisation kurdes à l'Ecole des Langues Orientales de Paris de 1948 à 1970, fut aussi un éminent artisan des relations franco-kurdes.</p> <p>L'Institut kurde de Paris a tenu à lui rendre hommage par un colloque organisé en décembre 2018 à Paris pour commémorer le 40è anniversaire de sa disparition. Dans ce numéro spécial, la Revue Etudes Kurdes publie les actes de ce colloque exceptionnel ainsi que de nombreux documents d'archives souvent inédits.</p>
Prix 5,00 €
Méthode de kurde sorani -...

Méthode de kurde sorani -...

<p style="text-align:justify;"><strong>Méthode de kurde - Sorani -<br /><br /></strong>Cette méthode est une introduction au kurde sorani parlé dans une vaste région qui s'étend de la province d'Erbil (Hewlêr) à l'ouest jusqu'aux confins septentrionaux de la province de Kermanchah à l'est. Le kurde est la langue véhiculaire de plus de vingt-cinq millions d'homems et de femmes qui vivent sur un territoire contigu, divisé entre la Turquie, l'Iran, l'Irak et la Syrie. De nombreuses et importantes communautés kurdes vivent dans les principales métropoles du Moyen-Orient. Plus de 850.000 Kurdes sont aujourd'hui installés en Europe et aux Etats-Unis d'Amérique.</p> <p></p> <hr /><p><strong>Remerciements</strong></p> <p style="text-align:justify;">Ce Manuel est une réédition de l'ouvrage publié en 1980(1). La première édition avait bénéficié de nombreuses remarques faites par Gilbert Lazard et des études de D.N. MacKenzie. Nous tenons à dire ici tout ce que notre travail doit à ces deux savante). Nous avions également bénéficié de l'érudition de notre regretté ami Abdul Rahman Ghassemlou qui a enseigné de 1976 à 1978 à l'Institut National des Langues et Civilisations Orientales.</p> <p style="text-align:justify;">Je remercie sincèrement Khani Mohammed qui a assumé la tâche ingrate de la composition de l'ouvrage, ainsi que Sergi Bassols et Barzan Faraj qui ont pris la peine de relire le texte en signalant diverses erreurs. Un grand merci à Mohamad Hassan qui a eu la patience de mettre en page ce Manuel.</p> <p style="text-align:justify;">Nous exprimons enfin notre reconnaissance à l'Institut kurde de Paris et à l'équipe de recherche 'Monde Iranien" du Centre National de la Recherche Scientifique et à son directeur Bernard Hourcade qui nous ont encouragée et prodigué une aide constante.</p> <p align="right"><strong>Joyce Blau</strong></p> <p>(1) Manuel de kurde, dialecte sorani, Institut d'Etudes Iraniennes de l'Université de la Sorbonne Nouvelle, Documents et Ouvrages de Références, n° 2, Librairie Klincksieck, Paris 1980, 287 p.</p> <p>(2) Nous avons tenu compte, autant que possible, dans cette nouvelle édition du Manuel des remarques que D.N. MacKenzie avait faites dans son compte-rendu paru dans le B.S.O.A.S., vol. 44, Part 2, 1981, pp. 173-174.</p>
Prix 21,00 €
Etudes Kurdes - N° HS III -...

Etudes Kurdes - N° HS III -...

<p style="text-align:left;"><strong>LA LIGUE NATIONALE KURDE<br />KHOYBOUN</strong></p> <p style="text-align:left;">Mythes et réalités de la première organisation nationaliste kurde</p> <p style="text-align:justify;">La Ligue Khoyboun (Être soi-même) se trouve à la base de la conceptualisation du nationalisme kurde moderne en Turquie. Ce comité, créé en 1927, vise à réaliser l’union de tous les Kurdes, sans distinction de religion, de dialecte et de classe sociale, dans un Kurdistan indépendant.<br /><br />La modernité de la Ligue Khoyboun réside aussi dans l’importance accordée par ses dirigeants à sa propagande<br />politique. Cette propagande est couplée avec un investissement important dans les contacts diplomatiques, pour la plupart officieux, avec les acteurs étatiques (Iran, France, Grande-Bretagne, Italie, Union soviétique) et non étatiques de la région (les Arméniens et l’opposition turque).<br /><br />Ce faisant, le Khoyboun réussit à s’insérer dans un système d’alliances politico-militaires et, de la sorte, devenir un acteur régional incontournable, par exemple lors de la révolte de l’Ararat.</p>
Prix 5,00 €
Le livre de l'Histoire...

Le livre de l'Histoire...

<p><span style="color:#000000;">Connus depuis l’Antiquité, les Kurdes n’ont jamais possédé un Etat propre. Ils n’ont pourtant jamais cessé, au fil des siècles, de revendiquer leurs droits à avoir leur propre nation.</span></p> <p><span style="color:#000000;"> Le traité de Sèvres en 1920, fût l’unique lueur d’espoir qui laissa très vite place à l’amertume. En 1923, les Alliés cédèrent face aux exigences des autorités de la nouvelle Turquie, en sacrifiant les intérêts du peuple Kurde.</span></p> <p><span style="color:#000000;"> C’est ainsi que, lors du traité de Lausanne, le Kurdistan fût divisé en quatre partie, chacune soumise à la puissance d’un Etat souverain. Depuis, les Kurdes ne cessent de se battre pour leurs droits nationaux dans une indifférence totale.</span></p> <p><span style="color:#000000;"> Seule consolation depuis un siècle de lutte, l’accession d’un Kurde à la Présidence de la République Irakienne, en mars 2005. Ce dernier avait combattu le régime de Bagdad pendant près de 50 ans.</span></p>
Prix 10,00 €