Français

Français

Il y a 61 produits.

Affichage 13-24 de 61 article(s)

Filtres actifs

Le Prison N°5 - Mehdi Zana

Le Prison N°5 - Mehdi Zana

<p style="text-align:justify;"><strong>LA PRISON N° 5</strong><br />ONZE ANS DANS LES GEÔLES TURQUES<br /><br />Figure de proue du mouvement démocrate kurde, Mehdi Zana a passé onze années consécutives dans les geôles turques. De 1980 à 1991, il note les interrogatoires, les tortures quotidiennes, les transferts, les révoltes, les répressions violentes, le sadisme des geôliers et la solidarité des détenus dans les diverses prisons – notamment la redoutable prison n° 5 – où il est incarcéré. L'épouvante nous est contée dans une langue simple, noble, qui confère grandeur et dignité à ce témoignage. Le talent est évident. On est loin de la langue de bois des textes militants. L'auteur, en outre, expose clairement le problème des Kurdes de Turquie, tel qu'il fut traité, ou escamoté, de Mustafa Kemal à nos jours.<br /><br />Cinquante-cinq ans, marié, ancien dirigeant du parti ouvrier de Turquie, élu maire indépendant de Diyarbakir – principale ville kurde de Turquie – en 1977, Mehdi Zana occupa ce poste jusqu'au coup d'État militaire de 1980. Condamné à cette époque à trente-six ans de prison par un tribunal militaire pour « atteinte aux sentiments nationaux », il restera onze ans derrière les barreaux, jusqu'en mai 1991. En mai 1994, il est de nouveau condamné à une peine de quatre ans d'emprisonnement pour avoir osé témoigner devant le Parlement européen. Toujours détenu aujourd'hui, il est privé à vie de ses droits politiques.</p>
Prix 9,00 €
La république kurde de 1946...

La république kurde de 1946...

<div> <p><strong>La République kurde<br /></strong><br /> Historiques<br /><br /> Depuis le partage de leur pays, dans les années 1920, les Kurdes ne cessent de se battre pour disposer d'une existence nationale propre et reconnue. Au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, cette aspiration a pu se réaliser, pour une brève période, sur une portion du territoire kurde centrée autour de la ville de Mahabad, située entre les zones d'occupation soviétique et britannique dans l'Ouest de l'lran où en janvier 1946 une République kurde fut proclamée.<br /><br /> Ce premier et unique Etat kurde du XXe siècle, qui ne dura que onze mois, occupe une place particulière dans l'histoire et l'imaginaire kurdes. Près d'un demi-siècle après son effondrement, les bardes et troubadours continuent de chanter ses réalisations et ses héros et de perpétuer ainsi son souvenir.</p> </div>
Prix 10,00 €
Génocide en Irak - La...

Génocide en Irak - La...

<div class="productStrate__raw summaryStrate__raw">Les documents étudiés par la section du Moyen-Orient de Huma RightsWatch permettent de faire l'histoire de ce qui s'est passé dans le Kurdistan irakien de mars à septembre 1988 : arrosage des villes et devillages au gaz, massacre des hommes, des femmes et des enfants,établissement de camps de concentration, de prisons parfois meurtrières,fusillades en masse, tortures diverses. Ils permettent, grâce aux enquêtesqui les accompagnent, non, bien évidemment, de faire parler les morts,mais de reconstituer nombre d'histoires individuelles, celles de femmeset d'hommes qui ont échappé aux assassins.</div>
Prix 15,00 €
Mamé Alan (Epopée Kurde)

Mamé Alan (Epopée Kurde)

<p><strong>Mamé Alan<br /></strong>Épopée kurde<br /><br />Réunis par magie pour une nuit, Mam, prince d'Occident et roi des Kurdes, et Zin, princesse de Botan, s'éprennent d'un amour fou. Grâce à des anneaux échangés au cours de cette nuit-là, Mam, à son réveil, comprend qu'il ne s'agit pas d'un rêve et se lance dans la quête éperdue de Zin. Il finit par la retrouver, mais elle est promise à un autre, et Bako le Mauvais, conseiller du père de Zin, multiplie les intrigues pour empêcher leur union. Victime d'une traîtrise, Mam mourra empoisonné sous les yeux désespérés de Zin, qui ne lui survivra pas.<br /><br />Œuvre anonyme, datant sans doute de la fin du xive siècle et transmise jusqu'à nos jours par les <em>dengbêj</em>, les bardes kurdes, <em>Mamé Alan</em> conte dans une langue concise et poétique l'histoire des amours malheureuses de Mam et Zin sur fond de traditions chevaleresques et de contraintes sociales.<br /><br />Orientaliste et diplomate, Roger Lescot a recueilli dans les années 1930 la présente version de ce joyau de la littérature orale kurde auprès de trois dengbêj en Syrie et l'a admirablement traduite en français.</p> <p align="right"><strong>Kendal Nezan </strong></p> <p> </p>
Prix 20,83 €
Études kurdes - Numéro 12

Études kurdes - Numéro 12

<p>Au sommaire de ce numéro qui a pour thème «<strong> Les Kurdes et les frontières »</strong></p> <ul><li>« La frontière, un laboratoire esthétique et idéologique pour les réalisateurs kurdes » par Pauline Tucoulet<br /><br /></li> <li>« Les frontières linguistiques kurdes : un état des lieux » par Salih Akin<br /><br /></li> <li>« L’infra-politique des Kurdes dans « les années de silence ». La contrebande : un défi aux frontières étatiques » par Adnan Çelik<br /><br /></li> <li>« Frontières, Etats-Nations et minorités au Moyen-Orient : Un nationalisme sans nation ? Le cas des Kurdes après la Première Guerre mondiale » par Najat Abdulla<br /><br /></li> <li>« Rethinking Borders : A discussion on Vision of Borders in Democratic Confederalism » par Tuncay Şur et Seyhan Atak</li> </ul><p>Chronique bibliographique</p> <p>Nécrologie : Triste disparition de trois amis et grands connaisseurs des Kurdes.</p>
Prix 10,00 €
Dico de poche Bilingue...

Dico de poche Bilingue...

<p>Pouloupig, ce dico  de poche bilingue comporte un total de 9000 mots et traductions. Le vocabulaire est celui de la langue usuelle d'aujourd'hui.</p> <p>La prononciation est indiquée en phonétique pour les deux langues..On y trouvera une présentation historique et linguistique des deux langues (du kurde en français et du français en kurde) ainsi qu'un certain nombre de noms propres (toponymes) utiles à ceux qui s'intéressent à la culture et à la géographie du  Kurdistan.Le kurde est une langue indo-européenne de la branche des langues iraniennes occidentales. Il est parlé par 44 millions de personnes. Le Kurdistan est divisé entre quatre états : l'Iran, l'Iraq, la Syrie et la Turquie. On estime à cinq millions la diaspora kurde installée en Europe occidentale.</p> <p>Collection Pouloupig</p>
Prix 8,50 €
Les chemins du nocturne -...

Les chemins du nocturne -...

<p></p> <p><strong>Les chemins du nocturne</strong><br /><br />Seyhmus Dagtekin est né en 1964 à Harun, village kurde au sud-est de la Turquie. Après des études en audiovisuel à Ankara, il arrive à Paris en 1987. Il écrit en turc, en kurde ou directement en français, comme pour ce livre.<br /><br />La poésie est le chant d'un manque, le cri d'une blessure. Manque qui fait irruption et dérange l'ordonnance coutumière des choses, blessure qui donne à voir la lueur que chacun porte dans ses profondeurs.</p>
Prix 12,50 €
Kawa le Kurde: Roman -...

Kawa le Kurde: Roman -...

<p>Affligé aux épaules de deux serpents, le roi Zohak faisait sacrifier tous les matins deux jeunes gens pour nourrir ses monstres de cervelle humaine. La légende raconte que trois chevaliers, déguisés en médecins, épargnèrent une victime sur deux en substituant sa cervelle à celle d'un mouton. A la fin du règne de Zohak, un forgeron nommé kawa, dont seize fils avaient été sacrifiés, se révolta quand son dernier enfant fut capturé. De cette légende, l'auteur donne ici une version reliée à l'histoire contemporaine du Kurdistan, le "Pays-des-mots-gelés", le pays où la langue kurde interdite, traquée, niée, se fige et gèle dans la bouche des hommes.</p>
Prix 20,00 €
Mem et Zîn - d'Ahmedê Khanî

Mem et Zîn - d'Ahmedê Khanî

<p>Dans la province du Botan, un jeune kurde, Mem, s'éprend de la soeur du prince, la belle Zîn. Celle-ci partage son amour passionnée, mais les intrigues du traître Bekir déclenchent l'hostilité du prince qui refuse leur union. Autour des deux jeunes gens, Ahmedê Khanî dépeint les fastes et la grandeur d'une cour princière kurde du Xviiè siècle, avec ses fêtes, ses banquets, ses chasses, ses faits d'armes. . .Tiré d'une légende populaire, ce chef-d'oeuvre est le premier manifeste national de la littérature kurde et un grand poème d'amour mystique.</p>
Prix 29,50 €
Au Kurdistan Irakien avec...

Au Kurdistan Irakien avec...

<div style="text-align:justify;padding:2px;"> <p>Sans opposition militaire, Daech a pu s'engouffrer rapidement dans la plaine de Ninive et y faire régner la terreur. Les Irakiens ont dû fuir en catastrophe, abandonnant travail, maison et biens. Le Kurdistan irakien, province autonome protégée par sa propre armée, les a accueillis et leur offre la sécurité. De nombreuses organisations humanitaires les hébergent et leur offrent des moyens de survivre. Leur exil ne devait durer que quelques mois ; il dépasse aujourd'hui deux ans et se prolonge. Les difficultés des réfugiés s'accumulent : recherche d'un travail, d'un logement, d'une école. A terme, lorsque leur terre sera libérée, que retrouveront-ils ? La coexistence des différentes communautés sera-t-elle à nouveau possible ? Malgré sa défaite militaire Daech a-t-il gagné ?</p> <p>Le professeur Jean-Paul Tillement, académicien, a fait partie d'un petit groupe
de volontaires qui s'est rendu sur place pour
une mission d'observation et d'information.
Il nous livre ici ce qu'il a vu, les besoins des
réfugiés et les raisons d’espérer. Il souligne
aussi le formidable élan de générosité des
organisations humanitaires sur le terrain, qu'il appelle à soutenir.</p> </div>
Prix 17,00 €
La langue mordue - Seyhmus...

La langue mordue - Seyhmus...

<p><strong>La langue mordue<br /></strong><br /><strong>Seyhmus DAGTEKIN</strong> est né au français à l'âge de 22 ans, après avoir vu le jour en 1964 à Harun, village kurde au sud-est de la Turquie. Il fait des études en audiovisuel à Ankara, puis arrive à Paris en 1987. Il écrit en turc, en kurde ou directement en français. Il est notamment l'auteur des recueils Les Chemins du nocturne, Prix international de poésie francophone Yvan Goll, Le Verbe temps et Couleurs démêlées du ciel (Le Castor Astral), ainsi que d'un roman, À la source, la nuit (Robert Laffont).</p> <p>« Je me dis que le monde, que l'être, sont comme un chaudron, et que l'art, l'écriture, en sont la louche. Plus la louche est longue et grande, plus on brasse les fonds et les limites du chaudron, plus on parvient à remuer les fonds et les limites de l'être.<br />C'est le pari que je fais, le sens que je cherche à donner à travers la poésie et l'écriture: essayer d'allonger, d'agrandir le plus possible ma louche, mes moyens de remuer l'être, de pousser le plus en avant sa connaissance, et d'en faire entendre le chant. »<br />S.D.</p>
Prix 10,00 €