Meilleures ventes

Il y a 55 produits.

Affichage 1-12 de 55 article(s)
Mela Ehmedê Xasî - Mewlûdê...

Mela Ehmedê Xasî - Mewlûdê...

<p><span><strong>Mewlûdê Nebî</strong><br /><br />Mela Ehmedê Xasî </span><span>û </span><span>Mewlûdê Nebî</span></p> <p><span>Mewlûdê Nebî, bi ziwanê Kurdî bi zaravayê Zazakî (Dimilkî) bi destê Mela Ehmedê Xasî hamew nûştişî. Di 25'ê aşmê Adarî 1315 (1899) de çarsey hebe di Çapxaney Litografya sûkê Di­yarbekirî de hamey çapkerdişî.</span></p> <p><span>La mixabin ma derbarey jiyanê Xasî de zaf çîke nêzanê. Zanayîşo ku ma der û dor ra û kowara Hêvî ra giroto; Mela Ehmedê Xasî serrê 1867 - 1868 de dewê Hezanî de hamew dinya. Hezan enka di navçey Pêşêkevirî de, dewêka gird a û eyro nehya wa, a dewe girêdayê Lice ya.</span></p> <p><span>Namey pi Mela Ehmedê Xasî, Mela Hesen o. Ehmedê Xasî pî xu hete dest bi wendiş kerd. Badê wendişê xu yê dewe feqîtî kerde û wendişê medresan berdewam kerd, wendişê xu yo peyîn zî Diyarbekir de temam kerd û îcazey xu mifrî Diyarbekrî Hecî Îbrahîm Efendî hete girot. Demêke bî miftî Licey. 1909 Melayê Xasî Diyarbekir ra surgunê Rodos -a ku deryayê sipî de wa- kerdo. Ehmedê Xasî 18.2.1951 di dinyay xu bedelnawa (şiyo remet).</span></p> <p><span>Ehmedê. Xasî di ê demi û ê rewşî de ronakbîr, 'alim û we­latparêzêkew germ bî. Neslê Xasî rayew keyna û nevî yê estê. Gorey vatişanê kesê ku ew nas kerdêne zehf eserê cê biyê. Ê badê wefatê cê ra tersê dewlete ra hamey veyşnayişî. Eyro zî ş'irê cê bi Tirkî, 'Erebî, Kurdî (Kurmancî) şarî miyan de estê. Ez wazena enî ş'îranê Xasî ra diheban zî wendoxan ré pêşkêŞ bikerî. Xasî, bi ziwanê Tirkî, 'Erebî, Farisî, û Kurdî (Kurmancî - Zazakî) zanayne.</span></p> <p><span>Mewlûdo ku Xasî bi herfanê 'Erebî nûşto, ma bê ku bedelnayîş tede virazin, ma bi herfanê latînî nûşt, la bi tevlî ku gelêke hevalan zî hetê ma kerd, ma kowara Hêvî ra zî feyde dî; reyna zî ma zanê go kemanî ma bibo. Eger şaşî û kemanî ma jo bivîno û ma rê binûsno, ma go pê kêfuweş Bibin Ma bi zanın herfê (d) henî cayan de kerd (z), herfê (A) (E) (Ê) ('Î) (U) ma nuxteyke (') nawa ser ('a) ('e) ('ê) ('î) ('u) yanê zey ('ezman), ('alim), ('îbet), ('Umer) ... pê ew veng vecyo, ma eno metod bi kar ardo. Bi qey ku orjînalê cê bi herfanê 'Erebî biyo ma zî ana nûşto.<br /><strong> </strong></span></p> <p><span><strong>MIHANÎ</strong></span></p>
Prix 3,00 €
Hingê - Rojen Barnas

Hingê - Rojen Barnas

<p><strong>Hingê</strong></p> <p align="justify">Ji ber qedexebûna zimanê kurdî ya heftê salane, li bakurê welêt êdî kurdan jî bawer nedikirin ku zimanê wan têra edebiyateke modern dike. Di dawiya salên 70'ê de, Rojen Barnas bi pirtûka xwe ya şiîran <em>Li Bandeva Spêde</em>, mîna stêrkeke hêviyê li ezmanê welêt yê bêhêvî çûrisî. Navê wî di kurtedemekê de li seranserî welêt belav bû. Ew ji bo nivşê nûhatî bû çavkaniya nivîsandinê û ji edebiyata kurdî hezkirinê. Her di wan salan de, wî bi çîrokên xwe yên mîzahî ku bi navê Flît Totanî di kovara <em>Tîrêj</em>ê de diweşandin, hem kurd dane kenandin, hem jî ew dane fikirandin.</p> <p align="justify">Rojen Barnasê ku mîna şaîr û bi pirtûkên xwe <em>Li Bandeva Spêde</em>, <em>Heyv Li Ezmanê Diyarbekirê</em> û <em>Milkê Evînê</em> navdar e; bi van çîrokan nîşan dide ku ew hostayekî çîrokê ye jî. Weşanxaneya me bawer e ku <em>Hingê</em> rengekî nû dide edebiyata kurdî ya modern û pirtûkxaneya kurdî ya jar dewlemend dike.</p> <p align="right"><strong>Weşanên NÛDEM </strong></p>
Prix 4,00 €
Agirê Sinema Amûdê - M....

Agirê Sinema Amûdê - M....

<p><strong>Agirê sinema Amûdê<br /><br />M. Ahmedê Namî<br /><br />Jîna nû<br /></strong><br />Pêşberıya çîrokê</p> <p>Dema min dît ku çîroka Agirê Sînema Amûdê yek ji serpêhatiyên mezin ên ku di welatê me de çêbûne tê hijmartin, min nexwest ew jî winda; bê ser û şop here.<br /><br />Bi hezaran çîrok û serpêhatî di welatê me de çêbûn û nehatin nivîsandin. Mamoste û pêzanên welatê me guh nedane tiştekî ji wan, çi mezin û çi biçûk.<br /><br />Mamoste û zanayên welatê xelkê tiştê li welatê wan dibû biçûk û mezin bê kêmayî di rûpelên mêjû de didane ber çavê zana û xwendevanên xwe û zana û xwendevanên biyanî bi camêrî û serbilindî, nedihiştin tiştek di ser wan re bibûre û nenivisandî bimîne. Mamoste û zanayên me, xwediyê xameyên çalak û namîdarên mêjû yên mîna: Qadî Ibn Xulekan û Ibn Al-Esîr û Ebû Al-Fîda û her wiha ristevan û torevanên me yên ku li cihanê deng dane; wek mîrê ristevanan Ahmed Şewqî, Cemîl Al-Zehawî û Mearûf Al-Resafî hebûne. Lê ewan carek milet û welatê xwe ne anîne bîra xwe, her û her bi navê miletên din xwe dane nîşandan û naskirin û ji wan re xebatên hêja û bê hijmar kirine. Milet û welatê wan bê par mane, carekê ji kerema xwe re ne gotine em Kurd in û gelê cihanê bi gel û welatê xwe agadar nekirine, eger biviyana dikaribûn herkesî agadar bikin bi wan.<br /><br />Metelok dibêje: "Zilamek û zimanek" ango: zanakî welat ...</p>
Prix 4,00 €
Études kurdes - N° 5 -...

Études kurdes - N° 5 -...

<p>«L’analyse est principalement basée sur les œuvres et vies de six peintres kurdes : Riza Topal est certainement le peintre kurde le plus connu en Europe. Fils d’une famille paysanne, il est né à Hülüman, petit village du Kurdistan de Turquie en 1934. Il vit depuis 1968 à Munich. Remzi est né à Kirikhan en 1928, alors sous mandat français. Lorsque la France, en se retirant, lègue le district d’Alexandrette à la Turquie, Kirikhan devient turc. En 1953, il quitte la Turquie pour étudier aux Beaux-Arts de Paris. En France, il n’a jamais peint son pays natal. Bachar est né en 1950 à Ghannamieh dans le nord-est de la Syrie. Politiquement engagé en tant que Kurde mais surtout dans l’opposition syrienne, il quitte le pays pour la France où il arrive en 1983, après avoir emprunté un chemin tortueux qui durera plusieurs années en passant par le Liban, la Grèce et l’Algérie. Il donne, dans ses tableaux, la part belle à l’espace. Hajou Bahram naît en 1952 au Kurdistan de Syrie; il fait ses études, entre 1978 et 1984, aux Beaux-Arts de Münster où il vit actuellement. Ghazizadeh est un Kurde d’Iran. Il est né à Saqqez dans les années 40. Il fait ses études de droit à Téhéran, ce qui l’éloigne, une première fois, de son pays, dit-il. En même temps, il s’inscrit aux Beaux-Arts. Sa peinture, témoin des événements de son pays, lui vaut l’emprisonnement. Il a été beaucoup inspiré par le réalisme socialiste et a longtemps peint sous cette influence. Il vit actuellement à Boulogne (banlieue parisienne). Rebwar Said est originaire de Suleymaniye, Kurdistan irakien. Il est fils d’enseignants. Il a été le compagnon des peshmergas dans son pays et a connu l’Anfal et les bombardements chimiques irakiens. Après quelques années passées en France, il s’est installé à Londres où il vit aujourd’hui».</p>
Prix 5,00 €
Études kurdes - N° 2 -...

Études kurdes - N° 2 -...

<p>La revue Études Kurdes se propose de mettre à la disposition des spécialistes une revue bi-annuelle, en français, dans le dessein de les informer sur tous les aspects de la société kurde : langue, littérature, sociologie, anthropologie, histoire... Il va de soi que cette tâche ne peut être menée à terme que dans le strict respect de l'objectivité et de la pluralité d'opinions. Ensuite, elle a le projet de devenir un forum pour les jeunes chercheurs, en nombre croissant, qui travaillent sur divers aspects de la société kurde, mais dont les études ne sont connues que d'un cercle limité de spécialistes.</p>
Prix 5,00 €
Études kurdes - N° 3 -...

Études kurdes - N° 3 -...

<p>L’existence des tribus alévies de langue kurde -et zaza-,qui utilisent exclusivement le turc comme langue de rituel et dont la plupart ont des noms de tribu en turc, a fait travailler l'imagination explicative de nombreux auteurs. A la fois nationalistes kurdes et turcs ont eu des difficultés à définir l'identité ambiguë de ces groupes et ont tenté de justifier les détails embarrassants. Des tentatives, faites naïvement afin de prouver que le kurde (kurmandji, N.d.T.) et le zaza sont essentiellement des langues d'origine turque, n'ont pas été abandonnées et ont même reçu une nouvelle impulsion après 19803. <br /><br /> D'autre part, certains Kurdes soulignent que même les Alévis turcs ont dû, originellement, hériter leur religion des Kurdes. S'appuyant sur l'ancienne tradition orale, nombre de membres des tribus concernées y ont ajouté leurs propres interprétations, inspirées aussi clairement par un certain opportunisme politique. Les tribus n'ont jamais eu une position exclusive et explicite vis-à-vis du mouvement nationaliste kurde et de la République turque. Les appels opposés de ces deux entités nationales (ou de ceux qui aspirent faiblement à devenir une nation comme les Zazas ou le peuple alévi) à la fidélité des Alévis kurdes ont déchiré ces communautés....</p>
Prix 5,00 €
Études kurdes - N° 4 -...

Études kurdes - N° 4 -...

<p align="justify">L’expérience d’auto-administration kurde en Irak entre bientôt dans sa douzième année. Ce qui avait commencé comme un expédient politique improvisé dans les circonstances exceptionnelles des lendemains de la guerre du Golfe, pour rapatrier et rassurer une population de plus de deux millions de Kurdes réfugiés aux frontières de l’Iran et de la Turquie, a fini, au fil des ans et d’un cheminement tumultueux, par s’affirmer comme un Etat quasi indépendant et singulier.</p> <p align="justify">Cet Etat a des frontières précises défendues par l’aviation anglo américaine. Il couvre une superficie d’environ 40.000 km2, équivalente à celle de la Suisse ; il administre une population de 3,7 millions, comparable à celle d’Irlande.</p> <p align="justify">Il dispose d’institutions politiques et économiques, qui coopèrent officiellement et régulièrement avec des agences des ions-Unies dans le cadre de l’application d’une résolution (986) du Conseil de sécurité destinée à améliorer le sort de la population locale. Ses dirigeants sont reçus par les responsables occidentaux et par les plus hautes autorités des Etats voisins, pourtant peu suspects de kurdophilie, mais obligés, ne serait-ce que pour la sécurité de leurs frontières communes, de composer avec la réalité. Ses représentations quasi-diplomatiques ont pignon sur rue dans les principales capitales du Moyen-Orient et d’Europe, sans oublier Washington et New-York, bien sûr...</p>
Prix 5,00 €
Études kurdes - N° 6 -...

Études kurdes - N° 6 -...

<p>Un événement important dans l’histoire du mouvement national kurde se produisit au printemps 1927 dans les pays sous mandat français : la fondation de l’organisation kurde, le Khoyboun, à Beyrouth. La naissance de l’organisation politique kurde fut le point de départ du rapprochement kurdo-arménien qui s’étendit aussitôt dans la région de la Haute-Djézireh où la politique de peuplement entamée par les autorités françaises avait donné naissance à un nouvel espace de coexistence entre plusieurs groupements ethniques aux prises avec les mêmes difficultés politiques et identitaires.<br /><br /> En effet, quelques jours après la fin de son congrès fondateur, le 29 octobre 1927, le comité Khoyboun signait à Beyrouth, avec le parti politique arménien, Tachnagtsoutioun « un traité politique et militaire ». Ainsi s’amorçait officiellement la coopération entre deux partis politiques kurde et arménien, dont le principal terrain d’action commune allait devenir la Haute-Djézireh.</p>
Prix 5,00 €
Études kurdes - N° HS V -...

Études kurdes - N° HS V -...

<p><strong>Sommaire N° hors série 5 - décembre 2020</strong></p> <p><strong>Avant-Propos</strong></p> <p>Hommage à Abdul Rahman Ghassemlou 7</p> <p><strong>Les années de formation et d’exil</strong></p> <p>(1930-1978)</p> <p><strong>Ghassemlou Family</strong></p> <p>Dr. Hassan Shatavi 11</p> <p><strong>My Father</strong></p> <p>Mina Ghassemlou 31</p> <p><strong>Le rôle décisif d’Abdul Rahman Ghassemlou dans</strong></p> <p><strong>le renouveau du Parti Démocratique du Kurdistan (Iran)</strong></p> <p>Abdullah Hassanzadeh 39</p> <p><strong>Mon ami Abdul Rahman Ghassemlou</strong></p> <p>Joyce Blau 45</p> <p><strong>Une source d’inspiration, un modèle </strong></p> <p>Amir Ghazi 55</p> <p><strong>Notre combat clandestin en Iran dans les années 1950-1960 </strong></p> <p>Abdullah Izzetpour 59</p> <p><strong>La rencontre Saddam Hussein - Ghassemlou</strong></p> <p>Mahdi Khanbaba Tehrani 69</p> <p><strong>Les années de résistance (1979-1989), relations avec le monde kurde </strong></p> <p><strong>Un leader hors pair, fédérateur et démocrate </strong></p> <p>Mustafa Hejri 75</p> <p><strong>Les relations entre Abdul Rahman Ghassemlou et Cheikh Ezzedine</strong></p> <p>Ahmad Eskandari 85</p> <p><strong>Tribute to Dr. Ghassemlou</strong></p> <p>Abdullah Mohtadi 91</p> <p><strong>Un homme de dialogue et de compromis</strong></p> <p>Adnan Mufti 97</p> <p><strong>Lettre à Ghassemlou</strong></p> <p>Fatoṣ Guney 105</p> <p><strong>L’ordre de l’assassinat et l’impunité des assassins</strong></p> <p>Aziz Mameli 109</p> <p><strong>Le Parti communiste irakien solidaire du mouvement national kurde</strong></p> <p>Rahim Mahmoud (Mela Mohammad Juwanroy) 119</p> <p><strong>Le martyr Ghassemlou que j’ai connu</strong></p> <p>Mesut Tek 123</p> <p><strong>Ghassemlou, figure de l’opposition démocratique iranienne</strong></p> <p><strong>Les débats au sein du Conseil National de la Résistance iranienne</strong></p> <p>Hedayat Matin Daftari 131</p> <p><strong>Le regard d’un photographe</strong></p> <p>Reza Deghati 137</p> <p><strong>Témoignage</strong></p> <p>Abdol Karim Lahidji 143</p> <p><strong>Ghassemlou à l’international</strong></p> <p><strong>Le sens du possible et l’amour de la vie</strong></p> <p>Gérard Chaliand 149</p> <p><strong>Un intellectuel égaré dans la guérilla</strong></p> <p>Bernard Kouchner 153</p> <p><strong>Un homme de ce temps</strong></p> <p>Marc Kravetz 157</p> <p><strong>Le Kurdistan au cœur</strong></p> <p>Kendal Nezan 167</p> <p><strong>Abdul Rahman Ghassemlou and his Dream for Kurdistan</strong></p> <p>Carol Prunhuber 191</p> <p><strong>An urban, worldly and cultivated man</strong></p> <p>Jonathan Randal 203</p> <p><strong>French Doctors au Kurdistan</strong></p> <p>Dr. Florence Veber 207</p> <p><strong>Annexes</strong> 213</p>
Prix 5,00 €
Mirovên Hejar - Victor Hugo

Mirovên Hejar - Victor Hugo

<p><strong>Mirovên hejar<br /></strong></p> <p style="text-align:justify;">"Edîtorê Mîlanoyî yê ku wergera îtalyanî ya Mirovên Hejar çapkiriye dîbêje ku ev berhem ji bo hemî gelan hatiye nivîsîn, rast e, xebera wî ye. Ez nizanim ku wê pirtûk ji alî herkesî ve bê xwendin an na, lê mîn ew ji bo herkesî nivîsandiye. Mirovên Hejar, çendî ji bo Îspanya, Fransa, Îrlanda hatibe nivîsîn ewende jî ji bo Brîtanya, îtalya, Almanya û hwd; çawa ji bo împeretoriyên ku li ser milên hejaran hatine avakirin hatiye nivîsîn wiha jî ji bo komarên koledar hatiye nivîsîn. Pirsên civakî sînoran nas nakin. Birînên mirovayetiyê, ew birînên bêsînor ku hemî rûdinyê digrin, li xetên sor an hêşîn ên nexşeyan ho venadin, ranawestin qet. Li her ciyekî ku nîjada mirov nezan û bêhêvî ye, jin ji bo nan xwe difiroşe, zarok ji ber peydenekirina pirtûkeke perwerdekirinê û agirekî germ êşê dikşîne, Mirovên Hejar li derî dixe û wiha dibêje: Ez ji bo we têm, derî vekin li min.<br /><br />Di vê saeta ewende tarî ya şaristaniyetê ku em tê de dijîn, navê hejar, mirov e; ev mirov li hemî îqliman di ber ruh de ye û bi hemî zimanan dinale."</p> <p style="text-align:right;"><strong>Victor Hugo</strong></p>
Prix 5,00 €